Calepinage, simulateur de parquet.

Vous devez poser un parquet dans une pièce rectangulaire, et vous ne savez pas comment vous y prendre pour minimiser les chutes (ces bouts de lattes qui sont en trop au moment où votre rangée de latte atteint le mur).
Ce simulateur vous permet de vous rassurer: en utilisant une stratégie "de bon sens", il trouve une (généralement) solution avec peu de chute.
Ou plutot, vous pouvez voir quel paramêtre (taille minimum de chute réutilisable) vous permet de n'avoir aucune chute. Evidemment, si vous acceptez de ré-utiliser 2cm de chute, vous trouverez toujours une solution.
Ce simulateur prend en compte aussi la rêgle d'évitement des jointures alignées.
Le tout avec un rendu visuel rapide. Une fois votre simulation faite, vous pouvez partagez le lien ! ("Simulez!" puis copiez simplement l'URL) Plus d'explications en dessous du simulateur.

dimensions générales
cm

cm

cm

cm

cm
dimensions des lattes
Nb longueur
(cm)
la surface des lattes de parket est 4% supérieur à la surface à couvrir.
L1 = Longueur de la pièce (dans le sens des lattes) 200 cm L2 = 100 cm 0 50 100 150 200 rangée 1 70 70 90 160 (70=>)40 30 rangée 2 30 30 90 120 (90=>)80 10 rangée 3 70 70 70 140 (90=>)60 30 rangée 4 30 30 70 100 70 170 (90=>)30 60 rangée 5 60 60 90 150 (70=>)50 20 rangée 6 20 20 90 110 70 180 (90=>)20 70 rangée 7 70 70 70 140 (90=>)60 30 rangée 8 30 30 70 100 70 170 (90=>)30 60 rangée 9 60 60 90 150 (70=>)50 20 rangée 10 : Dernière rangée. 20 20 90 110 70 180 (90=>)20 70
Il ne reste aucune latte!
sauf la dernière chute de 70cm
Il y a 10cm de perte (soit ~0.5% de la surface de la pièce):
10
Legende :
pour les lattes "normales" ou les chutes réutilisées le nombre affiché 'XX' est celui après coupure (s'il y en a)
latte de parket "normale"
Pour les chutes, le nombre affiché est la longueur de la chute.
chute qui va être réutilisée
chute de la rangée précédente réutilisée
autre chute

time elapsed : 0.507ms

Stratégies utilisées

L'idée fondatrice de ce "simulateur" est de voir s'il y a des stratégies possible pour minimiser les pertes. C'est donc un "simulateur de stratégie" de calepinage. En cherchant sur internet, on tombe sur la première stratégie, mais les autres, j'ai du les ajouter pour améliorer le taux de réussite. Voici la liste des "règles" (ou "stratégies") utilisées dans ce simulateur :

  1. tu coupes au bout de la rangée, et tu ré-utilises le morceau. Pour celà, on prend une latte qui "dépasse" assez la rangée (donc plus que la chute minimum)
  2. on prends en priorité les longueurs qui sont le plus fréquentes
  3. On test les 2 contraintes (pas de chute trop petite, pas de jointure trop proches), et si aucune latte ne remplit ces contraintes, on accepte une perte (si c'est en bout de rangée) ou on affiche "pas de solution"

Il y a des moyens pour maximiser vos chances d'obtenir un parquet complet:

  • Plus de longueur différente de latte (utilisez le )
  • Mettre la longueur la plus grande de la pièce dans le sens des lattes.
  • Réduire les contraintes : réduire la longueur minimum de chute et l'espacement minimal accepté entre 2 jointures.
  • En général, plus il y a de lattes de différentes longueurs, plus il y a de solution... mais c'est pas toujours vrai!

Utilité de la simulation pour votre parquet

Ce simulateur sert surtout à vous montrer les stratégies à utiliser, mais aussi à vérifier que vos contraintes ne sont pas trop bloquantes. Si vous interdisez les jointures à moins de 50 cm, vous trouverez vraissemblablement aucune solution.

Limite du programme

Le programme ne revient jamais en arrière: une latte posée n'est jamais remplacée par une autre. Ce n'est pas un "optimiseur", un "trouveur de solution". Il ne teste pas toutes les possibilités. Il se peut qu'il existe une solution, mais que le simulateur tombe sur "solution incomplète". Bizarement, le but du simulateur est de montrer que le simulateur est en général inutile: avec de bonne stratégies (qui sont elles-même "de bon sens"), on arrive très souvent à finir son parquet sans rien jeter ou vraiment un minimum.

J'ai commencé à faire cette simulation pour répondre à mon frère qui avait peur de gâcher trop de lattes. Puis le sujet m'a vraiment intéressé

Laisser un commentaire