Hérisson

Un lundi soir, pendant que je lisais « le Monde » sur mon ordi, j’entends un truc gratter à la fenêtre. Je pense tout de suite à un hérisson, et j’ouvre donc la porte-fenêtre pour voir, et il est en effet là : il n’a même pas trop peur, on voit bien sa tête.

Le lendemain matin, Nadine me dit aussi qu’elle entends des bruits sur la terrasse, je lui dit que c’est sûrement le hérisson. la photo de jour est plus joli…. mais sa tête est cachée par un petit balais 🙁

On le montre aux enfants, et on décide de le remettre dans la nature le soir même. La terrasse est en effet un piège pour le hérisson qui n’arrive visiblement pas à sortir. En attendant le soir, j’ai rempli les soucoupe-à-pot-de-fleur d’eau pour qu’il ne se dé-sèche pas. Léona l’a vu boire, mais il n’a pas beaucoup bu, parait-il.

La remise en liberté le soir a été un bon événement. Je l’ai pris avec des gants de jardinage. Il s’est totalement recroquevillé (on voyant même pas sa tête, que ses piquants). Une fois déposé dans l’herbe, il est rapidement aller en directions des voisins et de la route (tranquille).

On lui souhaite une longue vie 🙂

Laisser un commentaire