road trip en Californie

La seule chose qui puisse m’attirer dans un état américains, ce sont les grands espaces, choses quasi inexistante en Europe.
J’ai donc fait une tournée en voiture (un « road trip », ça a une traduction ?) pour voir de mes propres yeux ces grands espaces. Evidemment, la simple vue de ces « beauté » n’équivaudra jamais à mes yeux les 30H d’avions, et surtout la quantité astronomiques qu’une telle distance représente en CO2. (1 tonne pour le seul CO2, 2 tonnes si on prend les autres gaz à effet de serre. Jancovici calcule le double !).

Malgré l’impression d’énormité de notre parcours, ces 2200km en voiture ne représentent « que » 10% de mes émissions aériennes. Et encore, vu qu’on était 2 dans la voiture, on peut diviser par 2…

Voilà quelques panoramas glanés le long de ce « road trip » en Californie.

large panorama désertique

C’était le commencement de la partie désertique de l’est Californien, pas trop loin de San Diego (enfin, quelques centaines de km)

C’était la descente avant Palm Desert. La route fait de vrai gros lacet, ça descend pas mal …
Et on voit que les villes, même dans les déserts, sont bien irriguées, bien vertes.

C’est la première partie du Joshua Tree National Park. C’est désertique, c’est silencieux (sur la vidéo, on entend que le vent), mais y’a aucune végétation « remarquable » (y’a pas les Joshua Tree…)

On est passé par Death Valley. Mais le meilleur point de vu était avant la vallée elle-même. La géologie (photo ci-dessus) est parfois très jolie, et pour moi, plus jolie qu’un désert. En plus, on est arrivé trop tard dans la vallée proprement dite.

J’ai un « panorama vertical » de Sequoia géant, mais ça passe pas très bien pour la mise en page de cet article. Alors préférez le lien. C’était sur la côte, à Big Sur, sur l’autoroute 1. (the one !)

Un panorama pas si impressionnant sur le « pont de la baie ». C’est un pont suspendu comme le « golden gate », mais avec un particularité : il est à 2 niveaux. Au-dessus les 5 voies arrivent vers San Francisco. En-dessous, c’est l’autre direction.

Vue du fameux Golden Gate Bridge, avec le reste de la baie de San Franscico.

Et voici un panorama 360° de San Franscico. On est monté sur ce point culminant SF à vélo, c’était sportif ! Pour les connaisseurs, c’est Twin Peak

itinéraire par Google Maps

Laisser un commentaire