Archive for the ‘Général’ Category

réparation auto-cuiseur de riz

samedi 12 juillet 2014

auto-cuiseurC’est la 2ième fois que je répare mon auto-cuiseur de riz qui soudainement ne fonctionne plus du tout.

outils_electricC’est un modèle très basique : pas interrupteur, faut le débrancher pour l’arrêter.

Et donc dès qu’on le branche, la diode « chaud » s’allume. Pour « cuisson », faut activer un levier qui repasse en position « chaud » lorsque le riz est cuit.

Il n’y a que très peu d’électronique là dedans, et j’avais bien pensé la première fois que le « chaud » ne s’allumait pas qu’il y avait un fusible fondu quelque part.
C’est en fait une « protection thermique » (à usage unique) qui « claque ». Il suffit donc de la remplacer.

C’est évidemment pas « super simple, fait en  3 minutes », mais se n’est pas non plus réservés aux spécialistes qui ont 2H à perdre.

Le premier pas est d’ouvrir la machine. Facile, en dessous, y’a 3 vis dans les pieds qui ouvrent grand la boite.

ensuite, repérer la protection thermique qui doit être proche de l’arrivée de courant. J’ai personnellement un multimêtre très basique (genre celui-là qui est à 6€!), et j’ai donc chercher l’endroit où la résistance était infini (le mode « diode » doit être le plus pratique). Une fois qu’on sait sur quel fil le courant est coupé, on cherche la protection thermique. Ca parait bête, mais le fabricant a mis la protection sur le fil, puis enrober d’une gaine d’isolant, et même fixé cette gaine avec un bout de metal pour qu’il soit à la bonne distance de la plaque chauffante. C’est si bien fait, qu’on ne voit pas le fil (trop de couche).

Bref, on sort cette satanée protection thermique, on lit la référence. Pour moi, c’était une SEFUSE SF226E, que j’ai trouvé sur eBay chez une marchande française (c’est la seule en Europe avec cette référence, les autres sont en chine ou aux USA), et elle est pas cher (5,5€ avec envoie international, j’habite en Allemagne) et vite livré : le top.

Une fois livré, on essaie de repositionner la protection thermique au même endroit, et de la même manière que c’était avant. Et hop, on est reparti pour 2 ans (j’ai changé en décembre 2012, et la 2ième fois cette semaine de Juillet 2014).
J’avoue que j’ai « investit » dans un minimum de matériel d’électrique genre pince à sertir et les petites pièces de sertissage qui vont avec. Mais avec des petits « dominos » et un tournevis, on peut très facilement s’en sortir. (on coupe avant et après la protection thermique, on fixe 1 domino à chaque fil coupé, et on y visse la nouvelle protection thermique)

Évidemment, les flemmards me diront qu’au prix de ma machine, c’est peut-être pas très rentable. Moi, je trouve que c’est écolo, intéressant, durable.

Note pour plus tard (dans environ 2 ans) : j’ai mis la protection thermique en trop dans la petite boite bleu (la 2ième sur la photo)

monocycle

samedi 21 septembre 2013

2013-09-20 08.25.30Samedi dernier, on est allé au « vide grenier » du quartier, qui est en fait très facile à organiser : chacun fait son stand dans la cour de son immeuble !
J’y ai acheté un monocycle, comme ça, Sylvain pourra garder le mien 🙂
Jeudi soir, j’ai montré à Léona comment je faisait du monocycle, elle était toute folle, et ne faisait que courrir derrière moi.
Alors Vendredi, je me suis dit que c’était un bonne idée pour la motiver à aller à la crèche en monocycle pour moi, et elle en draisienne (elle n’aime toujours pas son vélo à pédalle)
Par moment, elle était plus rapide que moi !
J’ai ensuite pris le métro et fait le reste à monocycle. 2.3km (d’après G.maps) que j’ai fait en presque 30 min : pas efficace ! par contre, c’est du sport, j’ai du me changer en arrivant au boulot (je garde toujours une tenue complète de rechange dans l’armoire derrière mon bureau, pour les cas de pluies diluvienne mal préparée sur mon vélo).
J’ai fait le retour en Bus+métro, c’était plus rapide !

Le Dimanche dernier, on est allé au musée allemand (Deutsches Museum), et Léona a pas mal essayé les tests physiques. Ici, la bille qui a une vitesse assez grande pour faire le looping (force centrifuge). Elle a évidemment tout compris !2013-09-15 12.18.39fête de la bierre

 

Enfin, ce samedi, c’est le début de la fête de la bière qui dure 2 semaines et 3 WE. Léona aime beaucoup les chars à bière tirés par 6 chevaux de trait. Ici photo prise de derrière. Moi, j’aime bien l’armée de dépanneuse prête à enlever n’importe quelle voiture mal garée autour de la « Wiesn » (le pré où s’installe les hangars à bière).

En bonus, tout en bas, Léona et Emile en forme.Thierry + Léona + Emil

raffraichissement à la montagne

dimanche 19 août 2012

2012-08-19 11.48.23_resizeGangolf avait montré à Nadine des baignoires naturelles dans un ruisseau d’altitude. La météo prévoyait « les jours les plus chaud de l’année » nous avons donc décidé d’y passer les heures chaudes.
Exceptionnellement, nous avions la voiture. On a donc payé le parking au lieu de payer le ticket de train.
La partie en fond de vallée dans la forêt était bien agréable alors qu’on était sur une route soit-disant réservée au bus mais avec quand même un peu de trafic, y compris des vélos de courses bien rapides.
La courte montée était suante, j’avais Léona dans le sac à dos.
On a comme d’hab beaucoup discuté sur l’endroit où on allait se poser. On est retombé sur l’endroit que j’avais vu en redescendant le long du ruisseau. On était bien à l’ombre au bord de l’eau. Un peu casse gueule pour Léona qu’on devait toujours garder à portée de main. Mais bien rafraichissant. Et puis Nadine avait sa baignoire à 10m de là 🙂
On s’est alterné pour la garde de Léona.

Pendant ma 2ième promenade, je me suis fait un peu peur, et bien plaisir.

gorges pour canyoningCanyoning tout seul. C’est typiquement le sport où on arrête pas de se dire « faut pas le faire seul, il peut arriver n’importe quoi n’importe quand ».
No risk, no fun. C’est ainsi bien plus marrant. J’en avais fait une fois en payant un moniteur pour les éclaireurs de France (les ainés, en fait). Je m’étais justement dit que je n’en aurais pas fait la moitié seul.

A la première « baignoire », difficile d’évaluer le fond d’en haut, surtout avec le courant. Et puis je me suis dit : OK, peut-être que je peux descendre doucement, mais … faut aussi m’assurer que je peux remonter. ça serait con de rester coincé dans une gorge, avec Nadine seule avec la gamine (j’imaginai bien que j’étais pas tout seul dans la montagne,  le chemin n’est pas pas très loin, on aurait fini par m’entendre. Mais pas avant 1H…)

Donc je suis descendu par la paroi sèche, en m’assurant que je pouvais faire le chemin en sens contraire. J’ai testé la profondeur de la baignoire, et je suis remonté pour pouvoir sauter d’en haut.

Et à chaque baignoire, le même cinéma : descendre à pied normalement, tester, remonter, sauter. La 3ième était la plus impressionnante, la plus jolie. J’ai malheureusement toujours pas de « GoPro » (ou autre appareil étanche) pour prendre des photos/vidéo de ce genre de truc. Je vous affiche donc les photos prises avant ou après et d’autres points de vues.

Léona et l’éléphant qui descend

vendredi 29 juin 2012

tout est dans le titre. Merci à Jérôme et Bénédicte, les gentils donateurs de ce jouet que Léona trouve trop sympa, malin, intéressant et joyeux.

elephant-qui-descend

désolé pour le mode « mini résolution », j’avais pas vu le mode d’acquisition de mon appareil numérique.

Je vais présenter mon microscope au salon « Microscience 2010 »

samedi 26 juin 2010

Oyez, oyez braves gens,

Andromeda, le module de microscopie confocale parrallelisée par disque à micromirroir (rien que ça), va être officiellement présenté à Londres, la semaine prochaine.

Franchement, je me serais bien passé de ce voyage, mais bon, c’est pour la bonne cause 🙂

Et donc, voici le « flyer » (le tract) qu’on va distribuer pendant 3 jours, je suis content du rendu des images sur le tract, mais le scan a fait des lignes blanches.
Evidemment, les images ont été prises avec mon microscope.

Pour ceux qui se demande à quoi ça ressemble, c’est la boite blanche à coté de l’octogone métallique.  (Photo d’en bas)
L’octogone, c’est le microscope (celui de TILL), les 2 écrans ne sont pas utilisé .. mais je les aime bien. Et les boites à droite, c’est l’électronique pour le microscope, ou aussi une source lumineuse (la boite avec la grosse fibre optique rouge)

Les caméras sont derrière mon Andromeda et derrière le microscope.